-->

Category Archives: Front Page

Bien préparer vos vacances estivales

Bien manger et garder la forme
  L’été approche à grands pas, le mois de juin est donc idéal pour commencer à préparer les vacances estivales !

Règle n°1 : composez votre trousse à pharmacie

Les vacances riment avec détente et repos. Mais parfois, il faut faire face à certains aléas… Quelques produits adaptés vous permettront de profiter en toute sérénité ! Alors, que glisser dans sa trousse à pharmacie ?  
  • Les produits indispensables : contre les maux de tête, de ventre et les nausées.
=>Aspirine ou ibuprofène, paracétamol, antispasmodique, antiémétique, anti-diarrhéique.
  • Les produits de premiers secours : pour réaliser les premiers gestes en cas d’accident. =>Antiseptique, pince à épiler, pansements, compresses et gants stériles, adhésifs, ciseaux, bandage, sérum physiologique.
  • Un écran total: il est indispensable à tout âge. Quel que soit votre phototype, une protection solaire efficace et adaptée est indispensable pour réduire la pénétration des rayons UV dans la peau. Toutefois, à elle seule, elle ne suffit pas à limiter le risque de cancers cutanés.
  • Un médicament contre le mal des transports: avion, train, bateau ou voiture, les enfants sont souvent les plus sensibles. Différents traitements existent :
=>Huiles essentielles, homéopathie, anti-nauséeux, anti-vomitif. Demandez conseil à votre pharmacien sur le traitement le plus adapté à l’âge et à la durée de votre voyage.
  • Une crème contre les démangeaisons et piqûres d’insectes
  • Une crème anti-brûlure et anti-coups
  • Un antiallergique ou antihistaminique (si vous êtes allergique à certains pollens par exemple).
  Votre pharmacien reste à votre écoute pour vous conseiller sur la posologie et les interactions médicamenteuses à éviter. panier de fruits et légumes

Règle n°2 : vérifier vos vaccinations et traitements

  • Certificat de vaccinationVérifier que vos vaccins soient à jour. Certains vaccins nécessitent plusieurs semaines avant d’être efficaces. Rendez-vous sur le site service-public.fr qui répertorie les vaccinations indispensables et/ou conseillées par pays.
  • Si vous avez un traitement chronique, pensez à emporter suffisamment de médicaments pour toute la durée de votre voyage et à emporter votre ordonnance et les notices de chaque médicament. Certains médicaments ne sont pas autorisés à l’aéroport sans justificatif selon les pays.
  • Si vous voyagez dans un pays non francophone, demandez à votre médecin une ordonnance en DCI : Dénomination Commune Internationale qui permet à toutes les pharmacies de retrouver la molécule parmi les marques commercialisées dans le pays.
  • Emportez le carnet de santé de chaque membre de la famille, prioritairement celui des enfants.
 

Règle n°3 : préparez votre peau au soleil

Allergies, acné du soleil ou brûlures peuvent être évitées en préparant votre peau avant le départ. Pour bronzer en sécurité et optimiser votre hâle, vous pouvez réaliser une cure de compléments alimentaires INOVYA Soleil. Il permet d’améliorer la tolérance de la peau au soleil. En effet, les antioxydants contenus dans sa formule, aident la peau à se défendre contre les ultraviolets et à maintenir un hâle naturel plus longtemps. Une capsule par jour au moment des repas suffit. Pour un effet optimal, votre pharmacien vous conseille de débuter la cure deux semaines avant la première exposition. Continuez pendant toute la durée de l’exposition puis deux semaines après l’exposition pour optimiser le résultat. Aucun complément alimentaire ne se substitue à une protection solaire. Utilisez et appliquez donc à chaque exposition, une crème solaire adaptée à votre peau. Votre pharmacien vous conseillera sur la protection adaptée en fonction de votre phototype.

Règle n°4 : « les vacances, c’est la santé ! »

Les vacances sont l’occasion unique de refaire le plein d’énergie et d’améliorer son état de santé. Des études scientifiques prouvent les bienfaits des vacances ! =>Les femmes qui prennent des vacances 2 fois par an courent 8 fois moins de risques de développer une maladie cardiaque par rapport à celles qui n’en prennent pas. =>Baisse notable de la pression artérielle =>Réduction du taux de sucre sanguin => Meilleure humeur => Sommeil récupérateur => La période estivale améliorait le taux de fertilité. Pour 40 % des femmes questionnées, c’est durant les vacances qu’elles ont réussi à concevoir un enfant. => Le système immunitaire se reconstitue  en raison de la baisse du stress. Celui-ci a pour effet de stimuler la sécrétion de cortisol, une hormone qui tend à affaiblir notre système immunitaire et nous rend plus sensibles à certaines affections comme la grippe. => Diminution du risque de problèmes digestifs liés au stress. =>Meilleure alimentation et occasion de pratiquer davantage d’activités physiques. =>Tensions musculaires moindres du fait d’une baisse notable du stress. Les maux de dos et ceux de tête sont nettement moins fréquents en vacances. =>Risques de dépression nerveuse  moindres pour les personnes prenant des vacances. 1 Sources des études et résultats sur : www.lesfurets.com img-actu-vacances-3-01

Bien manger et garder la forme !

Bien manger et garder la forme
  Pour garder la forme, se sentir en harmonie avec son corps et regorger d’énergie, l’alimentation est votre alliée ! Votre pharmacien vous livre ses conseils pour bien choisir vos aliments et adopter de bonnes habitudes.

Comment choisir ses aliments ?

Privilégier les fruits et légumes DE SAISON Restez attentif à la provenance et au mode de culture de vos fruits et légumes (que ce soit en grande sur¬face ou sur les étals des marchés). Bien consommer,c’est avoir une bonne hygiène de vie et penser à la planète ! Il s’agit de respecter le cycle naturel des végétaux, de pousse, de cueillette et de conditions climatiques. On évite donc les fruits et légumes importés, même bio, ou ceux qui poussent sous serre chauffée. Un fruit de saison, cueilli à maturité, peu de temps avant que vous ne le consommiez, a des qualités gustatives et nutritionnelles supérieures à un fruit importé.
  • En hiver, avec le froid et le manque de soleil, notre corps a besoin de nutriments et d’un coup de booste ! Ce n’est pas un hasard si cette saison nous offre des légumes riches en miné­raux et des agrumes sources de vitamine C: Carotte, chou, céleri, endive, oignon, poireau, pomme de terre, orange, clémentine, mandarine, pamplemousse (ou pomelo), citron, …
  • En été, avec la chaleur, notre organisme a besoin d’aliments gorgés d’eau. Quelques exemples de légumes et de fruits d’été : Batavia, betterave rouge, laitue, abricot, cerise, framboise, melon, mûre, …
  Les bienfaits des fruits et légumes de saison Ils sont riches en antioxydants, molécules qui protègent les cellules des agressions du quotidien : pollution, tabagisme, rayons UV, … Les antioxy­dants permettent de prévenir l’apparition de certaines maladies. Les végétaux produisent naturellement des antioxydants comme mécanisme de défense, notamment lorsqu’ils sont exposés au soleil ou aux agres­sions externes. Les fruits et légumes bio et de saison contiennent ainsi plus d’antioxy­dants que les autres. Sachez que les vitamines contenues dans les fruits et légumes se détériorent deux à trois jours après la cueillette … Imaginez donc des fruits et légumes transportés en bateau, voyageant plusieurs jours avant d’atterrir sur vos étals ! Conseils :
  • Repérer les produits cultivés sous serre, affichés comme provenant de France alors qu’ils sont « hors saison ». Il vous suffit de poser la question car l’af­fichage du mode de culture n’est pas obligatoire et donc souvent absent.
  • Identifier les fruits et légumes de saison. Calendrier disponible sur le site mangerbouger.fr
  Le saviez-vous ? Les fruits et légumes de saison sont sou­vent moins chers ! panier de fruits et légumes

Adopter de bonnes habitudes !

Evitez le coton-tige* ! Optez pour un morceau de coton replié en forme de cône ou une compresse stérile, et positionnez uniquement sur le pavillon extérieur et le bord de l’oreille pour éviter la formation d’un bouchon de cérumen. *Ou utilisez un coton tige adapté aux bébés avec un bout plus épais et plus arrondi. Vous connaissez désormais l’intérêt pour votre santé (et pour l’environnement) de consommer des fruits et légumes de saison. Voici quelques conseils santé supplémentaires pour rester en forme !  
  • Buvez 1,5L d’eau au quotidien. L’eau représente environ 60% du poids de notre organisme mais chaque jour, une quantité importante s’évacue naturellement de notre corps (urine, transpiration, …). Il est donc essentiel de boire chaque jour en moyenne 1,5 litre de liquides (thé, tisanes, café, …).
  • Pratiquez une activité physique régulière Privilégiez la marche aux transports en commun ou à la voiture, pédalez, nagez, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, … quelques réflexes simples qui permettent de se dépenser davantage.
  • Limitez les plats préparés et optez pour le « fait-maison » Plus économique, les plats faits maison permettent aussi de contrôler les quantités, l’équilibre de votre menu et son apport en matières grasses. Pensez aussi à une collation équilibrée, composée d’un fruit, d’un laitage et d’un carré de chocolat (noir idéalement).
  • Faites une cure de compléments alimentaires Une à deux fois par an, elle permet à votre organisme de compléter les apports nécessaires que votre alimentation ne couvre pas à 100%. Vous pouvez opter pour le magnésium marin, idéal en cas de fatigue passagère ou de stress ; la gelée royale pour renforcer votre système immunitaire. Si vous souhaitez affiner votre silhouette et aider votre corps à éliminer les toxines, optez pour une solution à base de plantes.  
  • Le sommeil : un enjeu de santé ! 
Dormir joue un rôle essentiel à la fois pour notre cerveau, notre corps, notre peau. Dormir permet de renouveler nos cellules, de recharger nos batteries, de stimuler nos performances intellectuelles, d’évacuer toutes formes de tension, … Chez les enfants, l’hormone de croissance est par ailleurs activée en début de sommeil. C’est pourquoi, un sommeil de qualité avec des horaires de sommeil réguliers est indispensable pour garder la forme et le moral !   Acteur de santé de premiers recours, votre pharmacien vous accompagne au quotidien et vous propose des solutions adaptées à vos besoins. N’hésitez pas à lui demander conseils.

Le saviez-vous ?

Dans votre pharmacie Ma Pharmacie Référence, vous pouvez prendre rendez-vous avec une Diététicienne pour faire le point sur vos habitudes alimentaires que vous soyez en bonne santé ou sujet à une pathologie : diabète, hypertension artérielle, … ou encore dans une situation ponctuelle et avez besoin de conseils : allaitement, femme enceinte, … Prenez rendez-vous !

Aux petits soins pour bébé en 5 étapes clés !

Hand squeezing a stress ball
 

1ère étape : le nettoyage des yeux

Lavez-vous les mains avant la toilette. Commencez par les paupières à l’aide d’un coton imbibé de sérum physiologique ou d’une compresse stérile sans oublier le coin des yeux. Tamponnez très légèrement mais n’appuyez pas sur les paupières. Changez de coton ou de compresse à chaque œil.

2ème étape : le nettoyage des oreilles

Evitez le coton-tige* ! Optez pour un morceau de coton replié en forme de cône ou une compresse stérile, et positionnez uniquement sur le pavillon extérieur et le bord de l’oreille pour éviter la formation d’un bouchon de cérumen. *Ou utilisez un coton tige adapté aux bébés avec un bout plus épais et plus arrondi.

3ème étape : le nettoyage du nez

Procédez de la même manière que pour les yeux. Enroulez un coton imbibé de sérum physiologique et nettoyez délicatement. Changez de coton entre chaque narine et veillez à bien ôter les mucosités. C’est souvent le moment de la toilette le moins apprécié des bébés.

4ème étape : le nettoyage du cordon ombilical

En général, le cordon tombe entre le 5ème et le 15ème jour après la naissance. En attendant qu’il tombe, il faut apporter les soins essentiels pour qu’il soit désinfecté et sèc mais aussi pour qu’il cicatrise correctement. Désinfectez quotidiennement le cordon ombilical avec une compresse stérile et un antiseptique adapté. Séchez ensuite délicatement avec une compresse propre et laissez le cordon à l’air libre. Il existe également en pharmacie des produits asséchant qu’il convient d’appliquer par vaporisation après la toilette. Celui-ci laisse une trace blanche lorsqu’il sèche, c’est tout à fait normal.

5ème étape : les parties génitales de bébé

Pensez toujours à bien sécher la peau de bébé après la toilette et dans les moindres plis pour éviter les érythèmes fessiers. Changez bébé immédiatement après chaque selle, et utilisez une couche neuve à chaque change. Selon le produit de toilette utilisé, vous pouvez utiliser du coton, un gant ou une éponge douce. Zoom sur les produits pour le change :
  • De l’eau micellaire,
  • De l’eau et une solution savonneuse,
  • Du liniment,
  • Des lingettes bébé (idéal en voyage),
  • Du talque à appliquer sur une peau propre et sèche,
  • Une crème change en cas d’érythèmes fessiers.
Votre Pharmacien reste à votre écoute pour vous préconiser les meilleurs conseils !

La sophrologie : corps et esprit en harmonie

Hand squeezing a stress ball

Inspirée de l’hypnose et de disciplines orientales telles que le yoga ou le zen, la sophrologie est une méthode de relaxation qui a pour objectif de transformer nos angoisses ou phobies en pensées positives.

Pour ne pas en arriver là votre pharmacien recommande de :
 

Une respiration sereine

Cette pratique psychocorporelle s’appuie sur la détente physique, obtenue grâce à des exercices de respiration. La respiration profonde est la première étape pour déconnecter du monde de l’éveil et pénétrer dans un niveau de conscience différent. Il s’agit d’un état de conscience harmonieux, entre veille et sommeil, dans lequel le cerveau est au repos, libéré de toute peur, de toute inhibition ; ce qui permet à l’esprit de se concentrer sur un besoin spécifique, d’accéder aux ressources physiques et mentales nécessaires au changement.

Le rôle du sophrologue

La démarche du sophrologue est de vous guider vers un épanouissement personnel en vous aidant à :
  • développer vos propres ressources ;
  • affiner votre recherche d’intériorité ;
  • améliorer la relation à vous-même et aux autres ;
  • retrouver confiance en vous ;
  • dynamiser vos projets et les rendre réalisables.
  Cet état de relaxation procure un bien-être immédiat, le lâcher-prise est permis : la conscience est hyperdisponible, les capacités de mémoire et de concentration sont renforcées, les sensations vécues vont être intégrées sans effort, naturellement.

Pour qui et pour quoi ?

La sophrologie s’adresse à tous, adultes, adolescents et enfants. Ses domaines d’application sont très larges (clinique, socio-prophylactique, pédagogique). Sa pratique est recherchée pour :
  • gérer le stress, les conflits ;
  • appréhender et faire face aux agressions extérieures (licenciement, divorce…) ;
  • maîtriser les émotions ;
  • mieux supporter la douleur liée à une maladie ou à une opération dans les domaines de la gériatrie, de la chirurgie, de la psychiatrie ;
  • être réconforté et soulagé en soins palliatifs ;
  • se préparer à des compétitions sportives, des examens, des hospitalisations ;
  • combattre une dépendance (tabac, alcool…) ;
  • améliorer les troubles du sommeil, les troubles alimentaires ou les manifestations psychosomatiques.

Déroulement d’une séance

Le sophrologue commence par établir une relation de confiance pour accompagner le patient, puis il induit un état de relaxation dit « sophronique » pour l’amener à laisser remonter les émotions et à évacuer le vécu négatif ou douloureux. Le thérapeute cherche ensuite à renforcer la pensée positive dans le corps et l’esprit de la personne. Au final, il s’agit de développer une vision plus objective de la réalité et donc d’efficacité dans l’action. Une fois revenu à la conscience, le patient s’exprime sur les sensations corporelles et les répercussions mentales ressenties pendant la séance. Le sophrologue écoute, informe, rassure, sans jamais essayer d’interpréter le vécu du patient.

Votre avantage fidélité du moment

avantages-fidelite-inovya-01

Comment reconnaître le stress pour mieux le gérer ?

Hand squeezing a stress ball

Qu’il s’agisse d’un examen, d’une rupture, d’un déménagement ou d’un mariage… face à un changement de situation brutale, notre corps réagit contre ce qu’il ressent comme une pression, parfois même une agression : il se retrouve alors en situation de stress. Personne n’est épargné par le stress. Afin qu’il ne s’installe pas et ne devienne un handicap, votre pharmacien vous décrit ses mécanismes d’actions et vous livre les clés pour mieux le contrôler !

Pour ne pas en arriver là votre pharmacien recommande de :
 

 Quelles sont les phases de stress ?

  • La phase d’alarme : durant laquelle les glandes surrénales, situées au-dessus des reins, libèrent de l’adrénaline. Le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent, la respiration s’accélère et se saccade, certains muscles se contractent et du glucose (sucre) est libéré dans le sang.
  • La phase de résistance : elle permet l’adaptation au stress. Durant cette étape, l’organisme libère de la dopamine (plaisir), des endorphines (bien-être), de la sérotonine (apaisement) et du cortisol (régule la tension artérielle et les fonctions cardiovasculaire et immunitaire). Cette étape permet d’augmenter le taux de glycémie nécessaire au fonctionnement de l’organisme. Une fois la situation contrôlée, il retourne progressivement à son métabolisme naturel, apaisé, à moins que…
  • La phase d’épuisement commence si la situation de stress perdure ou se reproduit fréquemment. En effet, des hormones étant produites continuellement, le corps utilise une importante énergie. Sur-sollicité, il n’arrive plus à mobiliser ses ressources, s’épuise, voire « craque ».Les symptômes provoqués par le stress varient d’une personne à une autre. Pour certains, les maux de tête sont les manifestations principales, pour d’autres il s’agit de difficultés à s’endormir.

Comment repérer les symptômes liés au stress ?

  • Troubles intestinaux : spasmes, nausées et vomissements
  • Troubles cardiovasculaires : augmentation de la fréquence cardiaque, palpitations, hypertension artérielle
  • Maux de tête
  • Transpiration, mains moites, bouffées de chaleur
  • Diarrhée
  • Troubles du sommeil : insomnies, cauchemars… et fatigue associée
  • Douleurs musculaires notamment au niveau du dos et de la nuque.

Des troubles parfois psychologiques :

  • Susceptibilité, irritabilité, colère
  • Angoisse, anxiété
  • Dépression, burn-out
  • Difficultés de concentration
  • Dépendance accrue à des substances addictives (tabac, alcool…)
  • Troubles alimentaires

Les conséquences du stress sur la santé

  • De ces manifestations du stress peuvent résulter d’autres pathologies. Seul un professionnel de santé peut établir un lien entre vos symptômes et le stress. N’hésitez donc pas à demander conseil à votre pharmacien. Le stress n’est pas anodin : il est un facteur de risque de maladies de peau comme l’eczémaIl est aussi à l’origine de certaines défaillances du système immunitaire. Il aggrave les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et le cancer. Enfin, il génère des radicaux libres (molécules qui, par leur instabilité, accélèrent le vieillissement et la mort des cellules). Il est donc important de ne pas le laisser vous envahir !

Comment limiter les effets et les dommages du stress  ?

Young and beautiful businesswoman tired from work in the office
  • La phytothérapie : L’Aubépine contre les palpitations ou les sensations d’oppression, la Passiflore pour gérer l’émotivité, la Valériane en traitement de la nervosité, le Ginseng contre la fatigue physique, le Griffonia pour la sérénité et également le Houblon, le Tilleul, ou la Mélisse. Votre pharmacien vous indiquera les plus adaptées à votre cas et vous les proposera prêtes à être infusées ou sous forme de gélules. L’homéopathie : Ignatia suite à un choc affectif, Coffea cruda contre l’hyperactivité cérébrale, Gelsemium en cas de trac ou d’anxiété, Valeriana si insomnie mais aussi Passiflora ou Stramonium. L’allopathie: Des anxiolytiques, somnifères et/ou antidépresseurs peuvent s’avérer nécessaires selon la nature et la gravité des symptômes mais seulement sur avis médical.
  • Mais pour ne pas en arriver là …

Votre pharmacien vous conseille :

  • D’identifier les situations qui vous stressent pour les éviter ou vous y préparer
  • De faire des exercices de relaxation
  • De pratiquer une activité physique au moins une fois par semaine
  • De suppléer si nécessaire votre alimentation par des compléments alimentaires, particulièrement le magnésium marin bénéfique sur le système nerveux.
  • De dormir suffisamment
  • D’avoir une hygiène de vie saine. Même si le stress peut être positif dans certaines situations par la stimulation physique et cérébrale qu’il peut procurer (« bon stress »),  il est essentiel de ne pas le laisser prendre le dessus.  N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien sur les moyens de gérer votre stress afin que 2019 soit une année zen !

Alcoholic businessman in depression