Cour_des_comptesredim
La mission des pharmaciens – professionnels de santé – ne se limite pas à la dispensation mais couvre des fonctions importantes pour la sécurisation de la Santé Publique, telle que la lutte contre la iatrogénie, l’amélioration de l’observance, l’accompagnement des patients sous traitement chronique au premier rang desquels les personnes âgées, l’animation d’une vraie politique de prévention,…toutes actions qui ne peuvent s’exercer que dans un maillage serré permettant à tous les Français l’accès rapide et simple à des compétences en matière de santé.

Cette gamme est composée de 5 produits :

Dans les faits

  • La Cour des comptes ramène la Sécurité Sociale au rang d’une officine comptable dont la seule fonction serait d’équilibrer recettes et dépenses sans aucune mission de Santé Publique, ni responsabilité sociale.
  • Les compétences des pharmaciens d’officine sont ainsi sous employées par notre système de santé. Alors même que la désertification médicale s’accentue et que le nombre de médecins généralistes libéraux diminue, il conviendrait de renforcer le rôle du pharmacien d’officine et les missions qui lui sont accordées.
  • La France a ainsi totalement négligé d’investir conséquemment et durablement dans la prévention contrairement aux pays Nordiques, au prétexte que face aux dépenses engendrées il est difficile de chiffrer les économies à venir. Ce sont de tels raisonnements de court terme qui font perdre à la France des places dans le classement international de l’OMS.