Déshydratation

déshydratation
On parle de déshydratation lorsque les apports en eau et en sels minéraux ne compensent pas les pertes. La déshydratation correspond à une diminution excessive de la quantité d’eau présente dans les tissus de l’organisme.

Les symptômes

La déshydratation peut apparaître après :
  • Des diarrhées,
  • Des vomissements,
  • Une prise de diurétiques ou de laxatifs à trop forte dose,
  • En cas de transpiration excessive (pendant les grosses chaleurs par exemple)

Les symptômes principaux :

Chez les nourrissons, 2 symptômes peuvent vous alerter
  • Perte de poids
  • Pli cutané : en pinçant légèrement la peau de l’abdomen, une trace de peau flétrie apparaît
Chez l’adulte
  • Soif
  • Bouche et langue sèches
  • Somnolence anormale
  • Sensation de malaise ou de faiblesse
  • Peau froide
  • Yeux cernés et/ou enfoncés
  • Perte d’appétit
  • Diminution du volume des urines
  • Fièvre
  • Baisse de la pression artérielle

Les conseils de mon pharmacien

Pour les enfants

  • Hydratez régulièrement votre enfant notamment en cas de fièvre, de diarrhée ou lors de chaleur estivale (canicule).
  • Utilisez une solution de réhydratation orale disponible en pharmacie : brumisateur par exemple.
  • Attention à la prise d’un anti-diarrhéique !
  • Soyez très vigilant jusqu’aux 3 mois de votre enfant : consultez un médecin en urgence si le moindre symptôme apparaît.

Pour les personnes âgées

  • Incitez-les à boire tout au long de la journée, en variant les types de boissons.
  • Attention : certains médicaments peuvent modifier les mécanismes adaptatifs de l’organisme à la chaleur, comme les diurétiques, antidépresseurs, antihypertenseurs… Pendant les périodes de forte chaleur, les personnes âgées ne doivent pas prendre de médicaments supplémentaires sans l’avis de leur pharmacien et de leur médecin.

Pour les sportifs

  • S’hydrater est crucial quelque soit l’activité sportive, notamment lors des sports d’endurance. Il est conseillé de boire avant, pendant et après l’effort.
  • Une déshydratation entraîne inévitablement une baisse de performance (une perte de 1% de son poids en eau implique une baisse de 10% de ces capacités physiques) et peut occasionner des tendinites et autre problèmes de santé.
  • Pensez aux boissons isotoniques !

En savoir +

  • La déshydratation est la conséquence d’un déséquilibre entre les pertes d’eau (transpiration, vomissements) et les apports en eau de l’organisme (boissons, aliments).
  • Chez l’enfant, une perte de poids de moins de 5 % du poids initial est un signe de déshydratation bénigne, une perte de poids comprise entre 5 et 10% correspond à une déshydratation de gravité moyenne et à partir de 10 % à une déshydratation grave.
  • La diarrhée aigüe du nourrisson (très souvent due à un virus) est la deuxième cause d’hospitalisation infantile dans notre pays avant l’âge de 5 ans.
Attention : les complications peuvent survenir très rapidement (en quelques heures seulement). En cas de déshydratation légère il faut :
  • Allonger la personne
  • La déshabiller
  • La rafraîchir
  • L’éventer
  • Lui donner de l’eau sucrée ou un bouillon de légumes
En cas de déshydratation grave, appelez le SAMU sans attendre : 15

Prévenir la déshydratation chez la personne âgée

Avec l’âge, elles perdent progressivement la sensation de soif ou oublient de s’hydrater. Certains traitements médicamenteux peuvent aussi perturber la régulation thermique de l’organisme et donc impliquer la déshydratation. Une consultation avec le pharmacien et le médecin suffit pour diagnostiquer un état de déshydratation légère ou avancée. Pour prévenir la déshydratation chez la personne âgée :
  • Veiller à ne pas la laisser la personne seule trop longtemps,
  • Proposer-lui un verre d’eau toutes les heures notamment lorsqu’elle est dépendante et/ou, alitée, malade, ou déficiente.
Soyez particulièrement vigilant pendant les périodes de canicule.
  • Pour faciliter la réhydratation des personnes âgées, les pharmacies commercialisent des sachets de réhydratation.