Female legs in the pool water in summer
La baignade en eau de mer signifie pour nombre d’entre nous  la plage, le soleil, les vacances … Mais connaissez-vous l’ensemble des bienfaits de l’eau de mer ? Rééducation, anti-stress, musculation : à tous les âges, l’au a tout bon !

Rééducation (à tout âge)

  • Et oui, en dehors de l’aspect psychologique d’être étendu sur une plage ou les pieds dans l’eau particulièrement efficace sur notre humeur, l’eau de mer a plusieurs particularités qui lui permettent d’être recommandée pour de nombreuses pathologies, mais aussi en prévention et en rééducation.
  • Par exemple, la rééducation après une fracture de jambe, d’une cheville ou de la hanche est facilitée dans l’eau en général, mais encore plus dans l’eau de mer. En effet, l’eau de mer est plus dense que l’eau douce, résultat : on y flotte mieux qu’en piscine. Refaire des mouvements simples comme se mettre sur la pointe des pieds est plus facile, car, dans l’eau, on ne pèse que 10 % de notre poids environ. Les craintes de se tordre la cheville et de souffrir s’envolent !

Soutien aux articulations (en cas de surpoids notamment)

  • Autre avantage de l’eau, les articulations sont moins sollicitées. Toujours grâce à la célèbre poussée d’Archimède qui nous fait flotter. En cas de surpoids par exemple, il peut être difficile de faire du vélo ou de la course pendant plusieurs dizaines de minutes sans souffrir. Pourtant, ces exercices peuvent être indispensables pour remuscler un corps qui a pu être alité ou immobilisé pendant plusieurs semaines suite à une fracture ou une blessure. Grâce à l’eau de mer, le corps est plus léger, les articulations ne sont plus sursollicitées et elles tiennent mieux le coup. C’est donc un moyen idéal pour se remuscler sans prendre le risque de se blesser à nouveau.
    • Cette technique est particulièrement utilisée chez les sportifs qui doivent interrompre leur entraînement le moins possible malgré une blessure. 

Absence de risque de chute (pour les personnes âgées)

  • Un très grand avantage de l’eau de mer, et de l’eau en général : l’absence de risque de chute. Nous connaissons tous quelqu’un qui s’est blessé le poignet ou le bras en voulant se rattraper comme il pouvait en tombant. Résultat : une blessure de plus ! L’eau de mer a cet intérêt indiscutable, particulièrement pour les personnes âgées : en dehors de quelques rochers “cachés”, il n’y a pas de risques de chute violente.
  • Suite à une opération de la hanche ou une fracture du col du fémur, il est fréquent pour les personnes âgées de ne pas pouvoir retrouver leurs activités habituelles comme la marche ou simplement leur autonomie par manque de confiance et crainte de retomber. Pourtant, il n’y a pas d’âge pour se rééduquer et il ne faut pas hésiter à les encourager. Les séances classiques de kinésithérapie peuvent être très utiles, mais elles sont parfois source de stress avec cette peur de tomber.
    • L’avantage de la rééducation dans l’eau est justement de canaliser cette peur et ainsi de permettre de retrouver de la confiance dans tous les mouvements, en plus de se remuscler. N’hésitez pas à en parler autour de vous pour trouver un praticien qui propose des séances dans l’eau.

Détente (à tout âge)  et antistress

  • Soyons honnêtes : se baigner dans l’eau de mer a aussi un effet détente et antistress sans pareil !
  • Alors, pourquoi s’en priver ? Car on le sait, prendre soin de soi, c’est aussi un soin.
  • En cas de surcharge de travail, de dépassement de ses capacités dans les tâches domestiques ou autres, n’hésitez pas à aller chercher les effets presque magiques de l’iode et à renifler les embruns si vous êtes proches de la mer.
    • À noter que la marche sur le sable ou dans l’eau améliore aussi la circulation sanguine.

La peau douce (pour tous)

  • Le dernier effet à retenir de l’eau de mer, c’est sur la peau que ça se passe. En se baignant ou en marchant dans l’eau, le sel de l’eau agit comme un exfoliant naturel, gommant les peaux mortes et favorisant le renouvellement des cellules de la peau.
  • Résultat : une peau plus douce, plus belle et plus jeune.
    • Certaines pathologies dermatologiques sont d’ailleurs traitées en cure thermale comme l’acné, le psoriasis, l’herpès ou encore l’eczéma. 

Zoom sur les cures thermales

  • Les cures thermales ou balnéothérapies sont possibles à tout âge, des bébés (souvent pour des problèmes de peau) comme pour les personnes âgées (souvent pour des rhumatismes ou autres pathologies liées au vieillissement).
  • Mais elles peuvent être utiles pour soulager ou traiter de nombreuses pathologies dans diverses spécialités comme :
    • en rhumatologie (douleurs vertébrales, arthrose, etc.),
    • en ORL (rhinite, troubles chroniques, etc.),
    • en phlébologie (insuffisance veineuse chronique, lymphœdème, etc.),
    • en dermatologie (psoriasis, eczéma, etc.),
    • en gastroentérologie et endocrinologie (surpoids, diabète de type 2, etc.),
    • en neurologie (dépression, troubles du sommeil, début de la maladie de Parkinson, etc.),
    • et aussi en gynécologie ou en dentaire.
      • En pratique, une cure thermale dure 3 semaines.