Conservez l’énergie et le bien-être de vos vacances à la rentrée ! Des soins de la peau à l’alimentation en passant par le sommeil : votre pharmacien vous livre donc 6 conseils pour garder la forme et la santé après la reprise.
 

Prendre soin de sa peau


Durant les vacances, vous avez certainement appliqué régulièrement de la crème solaire sur votre peau pour la protéger des coups de soleil tout en profitant de ses bienfaits. Vous avez sans doute une belle mine bien que l’eau de mer ou le chlore des piscines aient peut-être fragilisé votre peau. Après les expositions et les bains répétés, vous devez la soigner et pour ce faire :
• Réaliser un gommage tous les 15 jours : il permet de débarrasser la peau des cellules mortes et de la préparer à recevoir les autres soins. Il convient toutefois d’utiliser des gommages doux sur une peau fragilisée.
• Nourrir la peau matin et soir avec un soin hydratant : sous forme de lait, crème ou mousse, ils permettent de conserver un teint uniforme.
• Appliquer un masque une fois par semaine pour réparer la peau encore plus en profondeur.

Pensez-y : Pour nourrir la peau du corps encore plus en profondeur, vous pouvez la masser par des mouvements doux et circulaires avec un lait hydratant ou une huile de soin.

Attention : Chacun de ces produits doit être choisi en fonction de votre problématique et de votre type de peau (normale, grasse, acnéique, sèche ou mature) : demandez conseil à votre pharmacien.

Manger équilibré


La beauté de la peau et plus généralement la santé passent aussi par l’alimentation. En vacances, nous prenons souvent le temps de manger des fruits et des légumes: ces bonnes habitudes doivent être absolument conservées. Consommés frais, ces produits sont en effet gorgés de vitamines et minéraux qui vous donneront du tonus ainsi qu’à vos enfants. Pour eux comme pour vous, au goûter, remplacer par une pomme la compote de fruits qui n’a pas la même richesse nutritionnelle. Associez-y une poignée d’oléagineux (amandes, noix, noisettes…) et 2 carrés de chocolat. A défaut de fruits frais, pensez aux fruits secs, d’une grande qualité nutritive : abricots ou raisins secs, figues séchées… Aux principaux repas, pour préserver la beauté de la peau dans la continuité du bronzage, votre pharmacien vous recommande de consommer prioritairement des aliments riches en beta-carotène : carottes, melons, mangues, patates douces et tomates. Ils doivent être au menu au moins une fois par jour. En effet, à partir de 14 ans, les AJR (Apports journaliers recommandés) en vitamine A sont de 900 ug, soit la quantité pourvue par 5 tomates ou une carotte.

Pensez-y : Pour une alimentation sur-mesure, vous pouvez bénéficier de conseils dans votre pharmacie lors d’un rendez-vous nutritionnel. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

Commencer une cure de vitamines et d’oligo-éléments


Pour anticiper la fatigue et le stress et compenser des repas pas toujours équilibrés, faites une cure de vitalité avec des vitamines et des oligo-éléments. Parmi les incontournables d’une année réussie :
• La vitamine C renforce l’immunité en augmentant les défenses naturelles de l’organisme. Elle contribue à l’absorption du fer et à la fixation du calcium dans les os. L’acerola, petite cerise d’Asie, en est 30 fois plus riche qu’une orange. Sous forme de comprimés à croquer, elle est gourmande et pratique à emporter.
• Les acides gras (omega 3) sont indispensables au développement du cerveau des petits et des grands. Ils améliorent les facultés de concentration et de mémorisation. On les trouve dans les poissons gras (sardines, saumons, harengs, maquereaux) mais il est rare d’en manger en quantité suffisante. Il existe des concentrés d’acides gras en capsules à base d’huile végétales ou d’huiles de poissons. Demandez conseil à votre pharmacien.
• Le fer contribue aussi au bon développement du cerveau chez l’enfant. Il intervient par ailleurs dans l’oxygénation du sang. Présent principalement dans les céréales, légumineuses, la viande et le jaune d’œuf, il peut être pris sous forme de complément en cas de carence.
• Le calcium est indispensable à la croissance du squelette, des dents et même au fonctionnement des muscles. Le lait de vache en est la source la plus courante mais, notamment en cas d’intolérance au lactose, vous pouvez le substituer par du lait d’amande, également riche en calcium.
• La vitamine D est aussi nécessaire aux os car elle aide à fixer le calcium. Le soleil nous permet d’en produire naturellement. L’huile de colza en est également riche. Vous trouverez par ailleurs en pharmacie des capsules d’huile de foie de morue naturellement riche en vitamine D.
• Le magnésium (marin de préférence car mieux assimilé), associé à la vitamine B6, aide à rééquilibrer le système nerveux. Il aide aussi à la décontraction des muscles et améliore le sommeil.

Pensez-y : vous trouverez en pharmacie des gélules, comprimés ou ampoules associant plusieurs vitamines et oligo-éléments. Certains sont développés spécifiquement pour répondre aux besoins des enfants. Demandez conseil à votre pharmacien.

De l’activité physique au quotidien


Marche, natation, pétanque, jardinage … Les vacances font une part belle aux activités physiques. Ces habitudes doivent être gardées pour éviter surpoids, hypertension artérielle et risque de diabète. L’idéal est de faire l’équivalent de trente minutes de marche rapide par jour pour un adulte et une heure pour les enfants. Pour ces derniers, votre pharmacien recommande de créer des rendez-vous hebdomadaires et à heures fixes, en club ou à la maison, en priorisant les activités qui leur plaisent. Pour vous aussi, choisissez une activité physique qui vous fait réellement plaisir (ne faites pas de la natation juste parce que vous lisez qu’elle allonge les muscles ; cela ne suffira pas à maintenir la motivation sur du long terme). A défaut de temps, vous pouvez exécuter des mouvements au quotidien : monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur, vous occuper du jardin ou passer l’aspirateur de manière dynamique sur une musique rythmée. Même devant la télévision, vous pouvez bouger grâce à un vélo d’appartement, un tapis de marche ou en faisant des mouvements sur un step.

Pensez-y : il est bénéfique pour l’exemplarité, la cohésion et la santé de faire du sport en famille. N’hésitez pas à aller nager tous ensemble, à faire une balade en forêt ou à vous rendre dans un parcours santé.

Dormir suffisamment


Grasses matinées sans réveille-matin, siestes interminables… les vacances mettent le sommeil à l’honneur quand la rentrée le malmène. Entre emploi du temps des enfants, agendas professionnels chargés, et obligations de toutes sortes, les nuits se raccourcissent. Or le manque de sommeil a des répercussions avérées sur la santé : appétit déréglé et pulsions de faim, augmentation du risque de diabète et d’hypertension notamment. Cela peut également engendrer du stress et avoir des conséquences négatives sur l’attention et la concentration. Il est donc important de respecter les besoins quotidiens de sommeil de toute la famille : environ 12 heures pour les 3-5 ans, 10h pour les 6 -12 ans, 9h pour les adolescents et 7h pour un adulte. Votre pharmacien recommande de se coucher dans la mesure du possible à heures fixes pour mieux réguler l’horloge biologique. Le sommeil en sera plus réparateur.

Pensez-y : en cas de trouble du sommeil des plantes comme l’aubépine, la verveine, le tilleul, la camomille ou la passiflore peuvent vous aider à mieux dormir. Votre pharmacien vous proposera la plus adaptée à votre problématique.

Attention : pour lutter contre le manque de sommeil, l’organisme puise dans ses réserves en vitamines et minéraux. Parallèlement à cela, les hormones intervenant dans l’endormissement (mélatonine et sérotonine) ont besoin de protéines (contenant les acides aminés tryptophanes), de magnésium et de vitamines du groupe B pour être synthétisées. Un déficit en micronutriments peut donc être la cause de mauvaises nuits et réciproquement. Un simple apport en magnésium et en vitamine B6 peut parfois aider à sortir de ce cercle vicieux. Un apport en mélatonine peut être aussi efficace : on peut en trouver dans les noix, les tomates, le riz ou l’orge. Enfin, pensez également aux tryptophanes : la morue séchée en est riche. Ces micronutriments existent également en gélules.

Se ménager du temps


Faire des parenthèses régulières, c’est bon pour la santé mentale, physique et cela accroit la productivité au travail. Déjeuners ou dîners avec des personnes que vous appréciez, shopping, théâtre, cinéma ou simple moment de lecture avant l’heure du coucher… votre pharmacien vous recommande de multiplier les occasions de déconnecter. Si vous avez du mal, commencez par réserver du temps, juste pour vous, au moins une fois dans la semaine pour prendre un café avec un ami ou tout simplement vous promener.

Pensez-y : vous pouvez aménager une pause hebdomadaire pour toute la famille, par exemple le samedi, en choisissant collectivement le thème de la sortie.

En suivant tous ces conseils, l’année scolaire gardera toujours un petit air de vacances !