lin  
  • Le lin, de son nom botanique Linum usitatissimum, est issu de la famille des linacées.
  • Le lin est une plante d’origine méditerranéenne, qui est aujourd’hui cultivée dans les climats tempérés ou tropicaux. Elle préfère les sols sablonneux ou argileux, du moment qu’ils sont bien irrigués. La récolte se fait après floraison, mais avant que les graines ne soient totalement mûres et ne tombent au sol. Il existe plus de 200 espèces de lin, pour la plupart sauvages.

Histoire

  • La fibre de lin est utilisée depuis des milliers d’années par les peuples d’Asie Centrale, mais aussi les Égyptiens, les Grecs et les Gaulois. Le lin cultivé aujourd’hui est très différent de ses ancêtres. 
  • Le lin est une plante fibreuse et oléagineuse, nous l’utilisons comme denrée alimentaire mais il rentre aussi dans la fabrication de produits comme le textile, les matériaux du bâtiment ou automobile, papier à cigarette…  
  • Le Canada est le principal producteur et exportateur de graines de lin, il produit en moyenne 800 000 tonnes/ an, contre 35 000 tonnes pour la France (soit 1,8% de la production mondiale)  
  • Le lin produit des fleurs variant du bleu au blanc, voir rosé. Chaque fleur produit un fruit (la capsule) qui contient 2 graines. Les graines sont lisses, plates, petites et légères (entre 4 et 7 grammes les mille grains) et de couleur brune à maturité.
 

Valeur nutritionnelle :

  • Les graines de lin sont riches en huile (35 à 50% de la masse sèche), et se composent de 50 à 75% d’acide linolénique (oméga 3), ce qui en fait une excellente source pour couvrir nos besoins nutritionnels, le lin se révèle être un allier de choix pour la protection cardio vasculaire.
  • Petite astuce : Pensez à nourrir vos poules avec des graines de lin, ce qui leur permettra de vous donner des œufs riches en oméga 3. 
  • La graine possède une bonne teneur en lignane, qui est un composé phénolique. Il présente des caractéristiques structurales proches de nos hormones sexuelles, permettant de se lier faiblement aux récepteurs d’œstrogènes. Nous les qualifions plus communément de phytoestrogènes. Selon les essais cliniques publiés, la consommation de graines de lin ne modifie pas sensiblement les symptômes vasculaires liés à la ménopause (bouffées de chaleur). 
  • Le lignane est aussi un anti oxydant, bon pour l’élasticité de votre peau et réduire les rides. 
  • Les graines de lin sont une bonne source de fibres, notamment les mucilages qui avec l’eau forment un gel ayant un pouvoir laxatif très utile en cas de constiaption.

Utiliser et conserver le lin :

  • Il est recommandé d’utiliser les graines de lin moulues, pour en tirer tous les bienfaits, puisqu’elles ne peuvent être dégradées au court de la digestion et libérer leurs principes actifs.
  • Pour lutter contre a constipation il est préférable de consommer les graines moulues plutôt que l’huile de lin qui ne contient plus de fibres. 
  • Vous pouvez ajouter les graines moulues dans des laitages, salades ou des préparations telles que des gâteaux. Attention toutes fois, les graines une fois moulues s’oxydent. Il est recommandé de les conserver au réfrigérateur et de les consommer rapidement. 
  • En ce qui concerne l’huile, vous pouvez l’utiliser pour les assaisonnements en fin de cuisson ou pour les vinaigrettes. Ne pas cuire l’huile de lin, la chaleur dégrade les acides gras et ainsi vous perdez les bénéfices des oméga 3. 
  • Vous pouvez consommer jusqu’à 20 gr de graines de lin par jour.