Prévenir les maux de l’hiver ! dossier santé
Lorsque nous sommes victimes d’un virus, notre système immunitaire se met en action. Néanmoins, fatigue, prise de certains médicaments (anti-inflammatoires ou antibiotiques) ou mauvaise hygiène de vie, peuvent entraîner une altération d’une système et donc l’apparition de maladies. Heureusement, bien que gênantes, ces infections restent bénignes.

Le rhume : mouchez-le !

Pour éviter de contracter un rhume ou de le transmettre, des règles simples s’imposent :
  • AU QUOTIDIEN
    • Lavez-vous régulièrement les mains,
    • N’échangez pas les couverts, verres ou affaires de toilette,
    • Couvrez vos nez et bouche lorsque vous éternuez ou toussez, de préférence avec le pli du coude,
    • Si vous êtes enrhumé, n’embrassez pas et évitez les contacts avec des personnes vulnérables (personnes âgées ou malades, jeunes enfants).
 
  • EN PRÉVENTION
    • Faites une cure de compléments alimentaires :
    • Magnésium marin
    • Zinc
    • Acérola pour renforcer vos défenses  immunitaires.
    • Multivitamines
    • Prenez de la Vitamine C en comprimé ou effervescent, si votre alimentation quotidienne n’en contient pas assez.
 
  • TRAITER LE RHUME
    • Infection virale aiguë des voies respiratoires : nez, gorge, pharynx, larynx. Les virus et le froid sont les principaux facteurs d’infection.
    • La période d’incubation des virus responsables du rhume varie de quelques heures à quelques jours.
    • Commençant généralement par une rhinopharyngite, l’infection peut ensuite se propager aux bronches ou aux sinus.

Grippe, mettez-la k.o !

Un rhume peut cacher une grippe ! Maladie virale qui se propage sous forme d’épidémie. Chaque année le virus se modifie mais les symptômes restent les mêmes et vous clouent au lit. Elle se distingue  par une fièvre de plus de 39°C, des courbatures, de forts maux de tête et une grande fatigue de deux à trois semaines.  
  • CONSULTEZ UN MÉDECIN EN CAS DE 
    • Difficulté à respirer ou respiration sifflante
    • Vomissements tenaces
    • Frissons intenses ou grandes sueurs
    • Fièvre de plus de 38 °C chez un enfant de moins de deux ans et de plus de 39°C chez un adulte
    • Sécrétions nasales de plus de 10 jours ou anormalement épaisses
    • Douleurs persistantes à l’oreille
    • Apparition d’une conjonctivite ou de douleurs au visage (signes d’une sinusite)
    • Toux qui persiste plus de 7 jours malgré la disparition des autres symptômes
    • En cas de maladie chronique,
    • De grossesse,
    • Si le sujet est un bébé de moins de 4 mois.
Pour échapper à ce cortège d’affections hivernales qui ne sont pas une fatalité, apprenez à les reconnaître !  
  • EN PRÉVENTION DE LA GRIPPE
    • Vous pouvez renforcer vos défenses immunitaires par une cure de vitamines , d’oligo-élements (cuivre, or, argent en pharmacie) et un grand verre à jeun chaque matin de jus d’agrumes (orange, citron, pamplemousse, kiwis).
    • Les tisanes au thym ou à l’eucalyptus sont aussi utiles pour décongestionner les voies respiratoires.
Seuls le repos, les boissons en abondance et les médicaments anti-fièvre ou anti-douleur pourront vous soigner.

Soignez la toux

Elle permet de chasser les virus, bactéries et allergènes. Il est important de déceler de quelle toux il s’agit :
  • TOUX SÈCHE 
Souvent liée à une rhino-pharyngite, une trachéite, un rhume ou une grippe. Elle provoque des irritations, des douleurs pour avaler, des quintes principalement la nuit.
  • TOUX GRASSE
Liée aux affections hivernales bactériennes ou au tabac. Elle dégage les bronches de secrétions infectées.
  • SOIGNER LA TOUX
    • LA TOUX SÈCHE : Par un antitussif et des calmants + un collutoire antiseptique.
    • LA TOUX GRASSE :  Par un produit qui fluidifie le mucus pour faciliter l’expectoration.
A NOTER ! Une toux grasse ne doit pas vous alarmer! Cependant si elle perdure, elle peut être le signe d’une infection bronchopulmonaire, il faut donc consulter.
  • LA PARADE ANTI-VIRUS
Gastro-entérite : Ayez les bons réflexes !
    • Lavez-vous les mains  : au moins 15′ , avec du savon, sans oublier les doigts.
    • Soignez votre environnement :  aérez vos pièces chaque jour pour renouveler l’air et éviter le chauffage en excès
    • Surveillez votre alimentation :
    • Misez sur les protéines (viande, poisson, œufs, produits laitiers),
    • Le zinc,
    • Le cuivre (huîtres, abats, foie, pain complet, chou, poisson),
    • Le magnésium (cacao, cacahuètes, amandes, noix, haricots blancs, maïs).
    • Pensez aux vitamines (A, B, C, D, E)