Summer Vacations. Beautiful Sexy Smiling Woman With Perfect Fit Body, Healthy Skin In Swimwear Sunbathing, Floating On Float Swim Ring In Swimming Pool Water. Enjoyment. Beauty, Wellness. Recreation
Les vacances arrivent à grand pas ! Pour en profiter pleinement, il vaut mieux anticiper les besoins à venir. Préparation de votre peau aux expositions solaires, équilibre de la flore intestinale, vaccination en cas de voyage, trousse à pharmacie ou couverture sociale : votre pharmacien vous aide à préparer la période la plus attendue de l’année en 7 étapes-clés !

Préparer votre peau aux expositions solaires

  • Randonnées et bains de mer riment souvent avec soleil. Bien que nécessaires à la synthèse de la vitamine D et donc à la santé de nos os, ses rayons fragilisent notre peau. Des expositions répétées et surtout non protégées peuvent provoquer des coups de soleil et augmenter le risque de cancer cutané.
  • Il vaut donc mieux éviter les rayonnements entre 10h et 16h.
  • En plein soleil, portez un chapeau, des vêtements couvrants et enduisez votre corps et votre visage de crème solaire. Toutefois, compte-tenu de la répétition des expositions en période de vacances et, nul n’étant à l’abri d’une imprudence, il est préférable de préparer la peau, de l’intérieur.
  • Ainsi, un à deux mois avant la période d’exposition, votre pharmacien vous recommande de consommer des aliments riches en ingrédients antioxydants: carottes, abricots, épinards, tomates, pamplemousses… qui protègent les membranes cellulaires et contribuent au renouvellement des cellules de la peau.
  • Pour plus d’efficacité, il existe des compléments alimentaires qui agissent par le même mécanisme, spécifiquement développés pour améliorer la tolérance au soleil tout en préservant la jeunesse de la peau. Disponibles sous forme de capsules, ils contiennent des caroténoïdes : des pigments que l’on retrouve dans les carottes, les algues rouges ou les tomates par exemple. Outre leur action sur la pigmentation, ils possèdent aussi des propriétés anti-oxydantes et sont souvent associés à d’autres composants comme la vitamine E ou l’huile de bourrache, qui contribuent à la souplesse de la peau. Attention toutefois : ces compléments ne dispensent pas de l’application d’une crème solaire adaptée à votre peau lors de l’exposition.
Demandez conseil à votre pharmacien.

Préparer votre peau aux autres agressions  

Au-delà du soleil, la peau peut subir d’autres agressions durant les vacances :
  • sel marin,
  • chlore des piscines,
  • nuits blanches…
Il est donc important de commencer les vacances avec un épiderme bien hydraté et éclatant.
  • Un mois avant les vacances et ce, tous les 15 jours, votre pharmacien vous recommande de faire un gommage du corps et du visage. Débarrassée de ses peaux mortes, votre peau sera plus uniforme et votre bronzage plus éclatant. Par ailleurs le gommage maximisera l’efficacité de votre crème hydratante quotidienne, importante elle aussi pour préparer la peau en lui conférant élasticité et souplesse.
  • Vous  pouvez par ailleurs compléter l’exfoliation par l’application d’un masque adapté à votre type de peau:
  • désincrustant (pour les peaux grasses) : il élimine les impuretés;
  • hydratant (pour les peaux sèches) : il recrée le film hydrolipidique protecteur de la peau.
  • raffermissant, remodelant ou liftant.
Pensez également à chouchouter vos pieds pour les exposer fièrement à la page, anticiper les callosités générées par la marche pieds-nus ou les préparer aux randonnées. Vous trouverez d’ailleurs tous les conseils pour prendre soin de vos pieds dans le magazine Pause Santé d’été disponible dans votre pharmacie

Équilibrer votre flore intestinale

Pour éviter le ventre gonflé lié aux grignotages intempestifs et aux dîners tardifs des vacances, votre pharmacien vous recommande de préparer votre flore intestinale. Celle-ci est composée naturellement de millions de bactéries qui constituent le microbiote : un écosystème bénéfique pour la santé : digestion des aliments, bon fonctionnement du transit intestinal, synthèse des vitamines, absorption du calcium et du magnésium… Ses vertus sont nombreuses. Une flore équilibrée empêche également la prolifération des micro-organismes pathogènes nuisibles à notre santé.
  • Pour maintenir son équilibre, il est important de consommer régulièrement des aliments probiotiques. Il s’agit surtout d’aliments fermentés et crus comme la choucroute ou le yaourt.
  • Par ailleurs, pour « nourrir » les bonnes bactéries apportées, consommez des aliments sources de fibres : légumineuses, orge, seigle, chicorée, asperges, artichauts, oignons et bananes notamment.
  • Toutefois, l’alimentation n’apportant pas forcément les quantités nécessaires, des probiotiques sont disponibles en pharmacie sous forme de gélules, de comprimés ou de poudre à diluer dans de l’eau. Votre pharmacien vous recommande d’en faire une cure d’au moins une semaine, le mois précédent vos vacances.
  • Il existe aussi des produits spécialement conçus pour la flore des enfants. Ils sont très utiles notamment après une prise d’antibiotiques. Destinés à combattre les bactéries responsables des infections (otites, sinusites etc.) ces médicaments font en effet des dommages collatéraux en éliminant aussi, au passage, les bonnes bactéries de l’intestin ; D’où le conseil couramment donné d’accompagner leur prise de celle de yaourts. Toutefois, la teneur en probiotiques des yaourts industriels étant en réalité parfois faible (notamment à cause de la pasteurisation), il vaut mieux effectuer une cure en bonne et due forme avec des produits spécifiques.
Seul bémol pour les petits comme pour les grands: les intolérants à la caséine du lait peuvent ne pas supporter les probiotiques qui en contiennent souvent.

Faites le point sur vos vaccins

Les voyages peuvent exposer à des maladies, potentiellement graves, qui pour certaines n’existent pas ou plus en France. Des vaccins spécifiques peuvent donc être nécessaires si vous devez vous rendre dans certaines régions du Monde. Il est important de vous renseigner au plus tôt en fonction du pays concerné. Certains vaccins doivent en effet être administrés deux mois à l’avance pour être efficaces.  Un projet de voyage offre aussi l’occasion de faire le point sur les vaccinations obligatoires ou recommandées en France (diphtérie, tétanos, poliomyélite (DTP), coqueluche, rougeole…).

Anticiper les doses à emporter en cas de traitement médical

Si vous suivez un traitement, pensez à informer votre médecin sur la durée et le lieu de votre séjour.
  • Pensez à emporter avec vous votre ordonnance : elle peut vous être utile pour vous procurer vos médicaments si vous voyagez en France.
  • Si vous prenez l’avion avec vos médicaments, elle vous sera demandée dans les aéroports lors du passage en douane et/ou à l’immigration.

Une trousse à pharmacie adaptée à votre voyage

La trousse à pharmacie idéale doit contenir un certain nombre de médicaments et produits, par exemple :
  • Un antalgique contre la douleur et un antipyrétique contre la fièvre (le paracétamol remplit ces deux fonctions)
  • Un anti-diarrhéique
  • Un antiémétique, médicament luttant contre le mal des transports
  • Un répulsif contre les moustiques
Mais également du collyre, un thermomètre, une pince à épiler, des pansements, un antiseptique, un antihistaminique contre les allergies… Le contenu de votre trousse dépend de plusieurs facteurs :
  • le fait de voyager seul ou accompagné,
  • l’âge des membres de votre famille,
  • la destination de vacances
  • votre état de santé.

Penser à la couverture sociale à l’étranger

  • Si vous voyagez dans un pays de l’Union européenne, vous pouvez demander à votre caisse de Sécurité Sociale une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). Elle sera très utile en cas de soins urgents, notamment hospitaliers. Elle est généralement délivrée en moins d’un mois après la demande. Si vous faites l’avance des frais, vous pourrez obtenir un remboursement à votre retour sur présentation des factures et du formulaire S3125 pour « Soins reçus à l’étranger », téléchargeable sur le site www.ameli.fr.
  • En dehors de l’Union européenne, le remboursement se fait au cas par cas, selon le pays visité. Renseignez-vous avant votre départ ! A défaut de prise en charge, pensez à contracter une assurance d’assistance voyage qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire. Elle peut être prévue dans votre contrat de carte bancaire, en cas de règlement de vos billets par ce moyen de paiement. Votre pharmacien vous recommande vivement de vérifier ces informations avant votre départ.
En suivant ces 7 étapes, vous partirez en vacances sereinement et sans précipitation. Il ne vous restera plus qu’à profiter pleinement ! Votre Pharmacien est à votre écoute pour vous fournir tous les conseils nécessaires.