Passer de la prise quotidienne d’un traitement à une simple injection mensuelle pour traiter l’infection VIH sera peut-être bientôt possible. Du moins si l’on en croit le développement d’une nouvelle bithérapie antivirale, dont les résultats d’une étude internationale ont été dévoilés. L’étude internationale ATLAS, réalisée sur 618 personnes vivant avec le VIH, permet de prouver une efficacité similaire entre la nouvelle solution thérapeutique proposée, une injection de deux antiviraux tous les mois, et les trithérapies conventionnelles. Le Dr John Pottage, responsable scientifique et médical en chef chez ViiV Healthcare, laboratoire développant l’injection, a déclaré : « Cette nouvelle approche est une étape supplémentaire vers la réduction potentielle du fardeau thérapeutique pour les personnes © Czgur – iStock vivant avec le VIH. »